Le génocide arméniens, les tergiversations de nos politiques, le manque de courage de certains les motivations personnelles des autres inspirent les dessinateurs, qui parfois d’un dessin expliquent très simplement le génocide.

Pour la petite histoire, il faut aussi préciser que les méthodes des turcs ne changent pas, il est vrai aussi que cela fonctionne depuis des lustres, cela a très bien fonctionné juste après les massacres alors qu’ils avaient perdu la guerre: ils ont attendu que ceux qui avaient gagné la guerre ne se mettent d’accord sur rien pour se faire oublier, aujourd’hui selon leur vieille culture, ils distribuent des bakchichs, ces arguments sonnants et trébuchants font le bonheur de certains qui se cachent sous des arguments fallacieux et qui vous expliquent l’inexplicable. Quant à la menace de prendre des mesures de rétorsions économiques contre la France, d’une part c’est contraires aux lois de l’OMC, de plus la plupart des capitaux qui ont permis à la Turquie de ne pas sombrer, viennent d’Europe , de France, par ailleurs se serait se tirer une balle dans le pied de boycotter des produits français fabriqués en Turquie.

Quant à ceux de nos sages qui craignent de voir la liberté d’expression baillonnée, qu’ils soient rassurés, avec les âneries dont ils nous abreuvent, la liberté d’expressions a de beaux jours devant elle. Si seulement cette liberté d’expression pouvait aussi voir le jour en Turquie, car pour l’instant le prix a payer est: amende, prisons, exécution sommaire.